Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Logement et santé

Un logement agréable et des abords attrayants apportent une contribution majeure à la qualité de la vie. Souvent, notre bien-être est compromis par des émissions telles que le bruit, des polluants ou des rayonnements. Les facteurs environnementaux jouent un rôle croissant dans le choix du lieu d’habitation, les principaux critères étant le bruit dans le voisinage et l’électrosmog. À l’intérieur du logement, la santé et le bien-être sont exposés aux substances polluantes contenues dans les matériaux de construction, les peintures ou les éléments d’aménagement.

Wohnen und Gesundheit

Facteurs environnementaux

Les riverains des routes très fréquentées souffrent des effets de la circulation à plusieurs égards: ils sont soumis au bruit, à la pollution de l'air et à des dangers physiques accrus. Dans plusieurs régions du pays, le trafic aérien entraîne même de telles nuisances que les espaces de rencontre et de séjour en plein air ne peuvent plus être utilisés.

Facteurs de nuisances de l’espace intérieur

Des allergènes engendrent des réactions excessives de notre système immunitaire, provoquées généralement par des substances des alentours (pollen, poussières, acariens, poils d'animaux). Les mesures les plus efficaces sont la propreté et le contrôle du climat intérieur (aération, humidité de l'air et température).

Les contaminations bactériennes (par ex. moisissures et bactéries) jouent un rôle important pour les allergies et les affections asthmatiques. Lorsque l'aération est insuffisante, l'humidité reste dans l'espace intérieur et y crée des conditions favorables au développement d'acariens et de microorganismes. L'apparition de moisissures peut provenir de défauts de construction comme d'une utilisation inadéquate.
Les polluants chimiques ou «poisons domestiques» sont produits par des émissions de matériaux (par ex. formaldéhyde, solvants de peintures et de colles, biocides), par le métabolisme humain, par des contaminants biologiques ainsi que par diverses activités quotidiennes.
Les champs électromagnétiques - l'«électrosmog» - proviennent de sources naturelles et, toujours plus souvent, artificielles. Les champs électriques et magnétiques sont des champs de force créés lors de la production, du transport et de l'utilisation du courant électrique. Le lien de cause à effet n'est encore qu'insuffisamment étudié et reste donc difficile à établir.
Le radon est un gaz rare radioactif présent dans le sol. Si celui-est perméable, le radon peut monter à la surface et s'infiltrer dans la maison. Plus l'air est chargé de radon et plus on respire cet air, plus le risque de cancer du poumon augmente. Le radon est en Suisse la principale cause de cancer du poumon après la fumée.

Contact spécialisé: info@bwo.admin.ch

Auteur/e: Verena Steiner

Fin secteur de contenu