La détente s’est poursuivie sur le marché du logement en 2015

Granges, 27.06.2016 - En 2015, la situation sur le marché du logement en Suisse a continué de se calmer. Toutefois, le marché reste très tendu dans certains points chauds, à l’instar de la Région lémanique, de Zurich et de la Suisse centrale. Telle est la conclusion d’une étude actualisée traitant des effets de la libre circulation des personnes sur le marché du logement, menée sur mandat de l’Office fédéral du logement (OFL).

Une détente était attendue en 2015 compte tenu de la diminution du solde migratoire en provenance des Etats membres de l’UE ou de l’AELE. Effectivement, l’augmentation de l’offre en 2015 a répondu à la hausse du nombre de ménages aussi bien dans le secteur locatif que dans celui de la propriété. Dans ces deux secteurs, on a par conséquent enregistré un recul de la pénurie par rapport à 2014. Malgré tout, la situation reste tendue avant tout en Suisse centrale, dans la grande région de Zurich, autour d’Yverdon-les-Bains ainsi que nouvellement dans la région de Berne/Thoune.

Sur le marché locatif, qui concentre une part accrue de la production de logements, cette détente se limite pour l’heure aux offres chères. De manière générale, la situation du marché varie considérablement selon le segment de prix. En Suisse orientale et au Tessin cependant, un net apaisement s’observe dans tous les segments du logement locatif.

Egalement en ce qui concerne les logements en propriété, les marchés régionaux sont encore loin d’avoir retrouvé l’équilibre, à l’exception du Tessin et de la Suisse romande. La hausse des prix a cependant connu un coup d’arrêt en raison de leur niveau élevé ainsi que d’un pouvoir d’achat limité, en conjonction avec les exigences accrues en matière de financement. Dans la Région lémanique, les prix ont même accusé une baisse marquée. Si l’activité de construction est suffisante et que la croissance du nombre de ménages reste modérée, le retour à l’équilibre ne devrait pas être trop long à venir.

En raison de la diminution d’un tiers du solde migratoire en provenance de l’espace UE/AELE au cours des quatre premiers mois de l’année en cours, la croissance de la demande de logements due aux ménages étrangers devrait être plus faible en 2016 également. La situation devrait se détendre encore plus cette année si l’activité de construction reste inchangée. Comme les ménages étrangers constituent aujourd’hui à peu près la moitié de la croissance du nombre de ménages, leur impact sur le marché est considérable. Par conséquent, l’évolution du marché du logement dépend dans une grande mesure de l’immigration et de l’activité du secteur de la construction.

Le monitorage réalisé depuis 2009 par la communauté de travail Meta-Sys AG / Haute école zurichoise en sciences appliquées (ZHAW) sur mandat de l’OFL en vue de mesurer les effets de la libre circulation des personnes sur le marché du logement se distingue sur trois points d’autres analyses de marché: premièrement, elle se focalise sur l’évolution des ménages indigènes et étrangers (et pas uniquement sur celle de la population) et de leur revenu, c’est-à-dire les principaux moteurs de la demande; deuxièmement, les marchés locatifs et de la propriété sont agrégés, ce qui permet de tenir compte de l’effet d’absorption joué par le second pour le premier et d’obtenir une vue d’ensemble sur l’approvisionnement en logements; troisièmement, l’analyse est ventilée par classes de prix et de pouvoir d’achat.

Les résultats sont présentés sous la forme de huit rapports succincts, dont un porte sur la Suisse dans son ensemble, et les sept autres sur chacune des grandes régions définies par l’Office fédéral de la statistique.


Adresse pour l'envoi de questions

Christoph Enzler, Office fédéral du logement, tél. +41 58 480 91 87, christoph.enzler@bwo.admin.ch
Daniel Sager, Meta-Sys, tél. +41 43 322 17 70, dsager@meta-sys.ch



Auteur

Office fédéral du logement
http://www.ofl.admin.ch/

S'abonner aux communiqués de presse de l'OFL

https://www.bwo.admin.ch/content/bwo/fr/home/das-bwo/informationen/medienmitteilungen.msg-id-62393.html