Droits de superficie

La cession de bien-fonds en droit de superficie permet aux pouvoirs publics de gérer à long terme leurs objectifs en matière de logement. Ils restent propriétaires du terrain et en disposent à nouveau entièrement après l’extinction du droit. 

La rente du droit de superficie assure au superficiant des recettes régulières pendant qu’il est en vigueur. Il est judicieux de lier le droit de superficie à un objectif spécifié dans le contrat. Ainsi, un droit de superficie accordé à un maître d’ouvrage d’utilité publique peut avoir pour but de mettre à disposition à long terme des logements à loyer ou à prix avantageux ou encore adaptés à des personnes âgées. En fixant des conditions particulières à la rente du droit de superficie, les autorités peuvent soutenir des intérêts publics tels que des logements bon marché sans nécessité d'accorder directement des aides financières.

Photo (de gauche à droite) : Alexander Muhm (directeur CFF Immobilier), Eva Herzog (présidente Coopératives d'habitation Suisse), Martin Tschirren (directeur l'OFL).

Plus d'information

Dernière modification 12.08.2022

Début de la page

https://www.bwo.admin.ch/content/bwo/fr/home/wohnraumfoerderung/baurechte.html